Lendblue.fr

Crédit

Avec un crédit, vous pouvez financer facilement tous vos projets. Il suffit de faire votre demande de prêt auprès d’une banque pour satisfaire vos besoins.
Prêts recommandés:
Cofidis
500 - 35 000 €
Montant du prêt
1,70 - 21,11 %
TAEG (à partir de)
6 - 84 mois
Durée
Empruntez entre 500€ et 35 000€ en ligne
TAEG à partir de 1,70%
Durée de remboursement entre 6 mois et 7 ans
Zero
500 - 5 000 €
Montant du prêt
6,04 - 20,60 %
TAEG (à partir de)
0 - 60 mois
Durée
Un crédit renouvelable simplifié
Démarche rapide, 100% en ligne
Réponse de principe immédiate
younited credit
1 000 - 5 000 €
Montant du prêt
0,50 - 17,79 %
TAEG (à partir de)
6 - 84 mois
Durée
1ère plateforme de crédit aux particuliers
Un crédit plus rapide 100% en ligne
Une réponse par SMS en moins de 24h

Crédit : le mode de financement idéal pour vos projets

Dans la vie courante, il peut arriver que vous ayez envie de concrétiser des projets personnels qui vous tiennent vraiment à cœur, mais que vous vous manquiez de moyens financiers pour les mettre en œuvre. Dans cette situation que deux options principales s’offrent à vous. Soit, vous décidez de reporter le projet pour une échéance future et vous faites des économies d’argent, ce qui peut prendre beaucoup de temps. Ou alors, vous sollicitez un crédit bancaire auprès d’un établissement de prêt qui vous l’accordera immédiatement. Cette seconde option est celle que les particuliers préfèrent pour accomplir leurs plans dans des délais courts. Cependant, il est important de comprendre le concept de crédit et ses contours avant de vous aventurer à faire une demande. Nous allons tâcher d’éclaircir votre lanterne concernant le crédit dans sa globalité, tout en vous spécifiant les différents types de crédits.

Le crédit c’est quoi ?

Un crédit est une opération par laquelle, un établissement de prêt met à la disposition d’un emprunteur, une certaine somme d’argent que ce dernier devra rembourser par des versements de mensualités selon un échéancier de paiement prévu. Le débiteur devra rembourser la créance proprement dite, avec une rémunération supplémentaire appelée intérêt. Ainsi, pour le prêteur, l’opération donne lieu à une créance et pour le débiteur, l’acte donne naissance à une dette.  

Les crédits peuvent être accordés aux personnes physiques pour couvrir des besoins ponctuels ou non déterminés. De même, les prêts sont aussi octroyés à des entreprises sur le long, le moyen ou le court terme. Ils peuvent donc obtenir des financements à la hauteur de leurs besoins réels grâce aux établissements spécialisés dans le crédit.    

Ainsi, avant que le crédit ne soit accordé, la banque prêteuse propose à son client un contrat de crédit qui résume toutes les conditions relatives au crédit. Le demandeur est libre d’accepter ou de refuser les conditions émises s’il estime qu’elles lui sont défavorables. Ainsi, ce dernier dispose d’une période appelée délai de rétraction pour se retirer dans le cas où il désire annuler le crédit.  

Les établissements bancaires sont les fournisseurs essentiels de crédit, aussi bien aux particuliers qu’aux sociétés. On distingue alors les crédits à court (moins de 1 an), à moyen (entre 2 et 6 ans) et à long terme (plus de 6 ans) en fonction des différentes banques.     

Les types de crédit aux particuliers

Il existe de nombreux types de crédit accordés aux particuliers. 

Le crédit à la consommation

Le crédit consommation est un prêt destiné aux besoins liés à la consommation des particuliers. Le montant du crédit consommation varie entre 200 et 75 000 €. On en dénombre de nombreux sous-types : le crédit affecté, le crédit renouvelable et le prêt personnel. 

  • Le prêt personnel

C’est un contrat de prêt par lequel le prêteur met une somme d’argent déterminée à la disposition d’un emprunteur que ce dernier devra rembourser par des traites périodiques. Le prêt personnel n’est pas destiné à financer l’achat d’un bien précis ou la réalisation d’une prestation déterminée. En effet, le souscripteur peut disposer librement de ses fonds sans avoir à donner de justificatif quant à l’usage de l’argent reçu. Il peut aussi bien rénover sa maison, acheter une nouvelle voiture que rembourser une dette ou financer un voyage avec son crédit.

Puisque le crédit n’est pas rattaché à une facture ou un devis, le taux pratiqué pour ce prêt est en général plus élevé que celui du crédit affecté. Cette taux d’intérêt élevé est dû au fait que le prêteur ne dispose pas de sûreté réelle pour ce type de crédit. De ce fait, le remboursement se fait par traites mensuelles et le taux d’intérêt ne doit en aucun cas surpasser le taux d’usure fixé par la Banque de France.

  • Le crédit affecté

Le crédit affecté quant à lui s’oppose au prêt personnel. En effet, le client devra préciser à l’établissement de prêt, l’utilisation qu’il fera des fonds qu’il reçoit en prêt. Ainsi, il devra fournir une facture ou un devis lié à la prestation ou l’acquisition qu’il souhaite réaliser. 

De ce fait, le taux du crédit est en général plus profitable que celui du crédit personnel. En cas de non-réalisation de la transaction prévue par l’objet du crédit, le prêt est donc automatiquement annulé.

  • Le crédit renouvelable

Encore appelé crédit revolving, le crédit dit renouvelable, l’établissement bancaire met à disposition de son client, une somme d’argent que ce dernier peut utiliser entièrement ou en partie selon ses désirs. La durée moyenne de ce prêt est d’un an, mais le client peut demander e renouvellement s’il le souhaite.

Le capital emprunte est reconstitué automatiquement au fur et à mesure des remboursements du client et beaucoup de banques offrent des crédits revolving sans demander de justificatif concernant l’emploi des fonds.

  • Le crédit immobilier

Le Code consommation défini le crédit immobilier comme tant un prêt consenti par un établissement de crédit à un débiteur pour l’achat d’une propriété à usage d’habitation, professionnel ou mixte. Par principe, les crédits immobiliers en devise sont prohibés. De fait, le prêt immobilier concerne exclusivement les immeubles à acheter et/ou à rénover, ainsi que l’achat de terrain dans le but de construction. Le montant des crédits immobiliers dépassent les 75 000 euros. Il existe de nombreuses catégories de crédit immobilier telles que : le crédit épargne logement, le prêt habitat et le crédit hypothécaire.

Le rachat de crédits

Aussi appelé restructuration de crédits, le rachat est une opération par laquelle un établissement de crédit rachète la totalité ou une partie des dettes d’un débiteur afin de les regrouper en un seul et unique crédit. Ce prêt nouveau devra donc être remboursé par des traites mensuelles, majoré d’un intérêt défini d’avance.

Le rachat de crédit s’adresse aux personnes en situation de surendettement ou en difficulté financière sérieuse. Le but est de réduire le montant des mensualités de remboursement pour alléger la situation du client. Cependant, la durée du remboursement devient plus longue qu’au départ.

Les crédits à long terme pour les particuliers peuvent aller jusqu’à 30 ans. Ce sont les prêts immobiliers ayant pour garantie un bien hypothécaire.

Les crédits aux entreprises

Pour les sociétés, il existe des crédits d’exploitation et des crédits d’investissement.

Les crédits d’exploitation

Encore appelé crédit de trésorerie, ce sont des prestations qui sont destinées à financer les besoins à courts terme des entreprises ou encore les besoins en fonds de roulement. On peut citer les facilités de caisse, l’escompte commercial, le crédit spot et bien d’autres.

Les crédits d’investissement

Adaptés pour financer les besoins à long terme de l‘entreprise, nous pouvons citer le prêt d’équipement et l’ouverture d’une ligne de crédit d’investissement.

En marge de ces crédits, on décompte aussi les crédits par signature qui jouent le rôle de garantie bancaire, les crédits d’exportation et les crédits-bails.  

Les conditions du crédit

Le crédit est une opération de financement des besoins qui s’accompagne d’une rémunération de la prestation. Ainsi, les conditions du crédit prévoient un intérêt qui doit être reversé au débiteur en plus du montant emprunté.

L’intérêt du crédit

L’intérêt représente la somme d’argent qui doit être reversée au prêteur par l’emprunteur pour rémunérer le capital. Ainsi, l’intérêt représente le prix du service rendu à l’agent en besoin de financement et est proportionnel au montant emprunté. Ce prix est donc sous la forme d’un taux d’intérêt. Puisque le prêteur court un risque à emprunter ses fonds, les intérêts permettent la couverture d’une partie des risques. 

Le taux d’usure

Ce taux est fixé par la Banque de France. En fait, c’est le taux réglementaire que les établissements prêteurs ne doivent pas dépasser lorsqu’ils accordent leurs prêts. Un crédit accordé avec un taux supérieur au taux de l’usure sera immédiatement sanctionné.

Le taux annuel effectif global (TAEG)

C’est le taux qui regroupe l’ensemble des coûts rattachés au crédit, tenant compte des frais de dossiers, des commissions et des autres coûts. Il est destiné au crédit consommation et au crédit immobilier (depuis 2016).

Le taux d’intérêt légal

C’est le taux d’intérêt minimal applicable dans certaines situations juridiques en France. Il s’applique aux crédits la plupart du temps.

Les organismes qui accordent des prêts

Les organismes habilités à fournir des crédits sont les établissements de crédit qui ont obtenu un agrément auprès de l’autorité administrative chargée du contrôle et de l’agrément.

Les banques

Les établissements bancaires sont agrémentés pour octroyer des crédits de toutes sortes à leurs clients. Notons que pour les particuliers, les banques généralistes sont les plus adaptées pour répondre à leurs besoins. 

Les établissements spécialisés

Certains organismes se sont spécialisés dans l’octroi de crédit à diverses catégories de clients. Ainsi, les clients particuliers et entreprises peuvent y trouver leur compte selon leurs attentes.

De même, depuis 2014, des intermédiaires en crédit participatif sont habilités à effectuer des prêts en respectant certaines conditions.

L’étude de la solvabilité de l’emprunteur est au centre de l’octroi et la vente de crédit. Le prêteur doit se rassurer que son client est capable de rembourser le crédit qu’il a sollicité dans les délais impartis.

 

Découvrez-en plus au sujet des prêts: