Lendblue.fr

Calcul de crédit

Pour obtenir un crédit, vous devez faire le bilan de votre situation financière. Vous devez faire le calcul de crédit et votre capacité d’endettement.
Prêts recommandés:
Cofidis
500 - 35 000 €
Montant du prêt
1,70 - 21,11 %
TAEG (à partir de)
6 - 84 mois
Durée
Empruntez entre 500€ et 35 000€ en ligne
TAEG à partir de 1,70%
Durée de remboursement entre 6 mois et 7 ans
Zero
500 - 5 000 €
Montant du prêt
6,04 - 20,60 %
TAEG (à partir de)
0 - 60 mois
Durée
Un crédit renouvelable simplifié
Démarche rapide, 100% en ligne
Réponse de principe immédiate
younited credit
1 000 - 5 000 €
Montant du prêt
0,50 - 17,79 %
TAEG (à partir de)
6 - 84 mois
Durée
1ère plateforme de crédit aux particuliers
Un crédit plus rapide 100% en ligne
Une réponse par SMS en moins de 24h

Calcul de crédit : calculez votre situation financière

Effectuer une demande de crédit consommation exige du débiteur de déterminer sa situation financière. Cela nécessite de connaître sa capacité d’emprunt, son état d’endettement, le montant de la mensualité de remboursement et la durée du crédit. Il est primordial de calculer le crédit et de déterminer le montant des dépenses que vous aurez à supporter afin de choisir le crédit adapté à votre revenu et à votre projet. Nous vous proposons un guide détaillé des éléments à prendre en compte et les étapes à suivre pour calculer le coût de votre prêt.

Le calcul du taux d’endettement 

On parle de surendettement lorsqu’une personne se trouve en situation financière délicate, le rendant incapable d’honorer le remboursement de ses dettes. Afin d’éviter cette situation désastreuse et d’éviter de monter un dossier d’endettement excessif auprès de la Banque de France, la personne physique peut alors estimer son niveau d’endettement. 

Les éléments de calcul du taux d’endettement

Pour estimer la hauteur de l’endettement, il est important d’examiner votre situation financière. Pour se faire, vous devrez considérer toutes vos sources de rémunérations fixes perçues et toutes vos charges fixes à honorer. Vous devrez donc inclure votre salaire net, vos revenus professionnels hors salaire, les pensions alimentaires et les autres pensions (retraite, soldat de guerre, etc.). Tous les éléments exceptionnels qui ne sont pas perçus habituellement dans les revenus sont à exclure de votre base de calcul.

Notons que les revenus choisis peuvent varier en fonction de l’organisme qui exécute le calcul du prêt. Ainsi, les allocations familiales, les revenus fonciers, les commissions commerciales et bien d’autres revenus peuvent s’ajouter à la base de calcul.

La détermination du taux d’endettement

Ensuite vous allez devoir calculer la fraction des charges sur l’ensemble du budget. Vous devrez ensuite faire le rapport entre le total des revenus et le total des charges que vous multiplierez par 100. Ce résultat donne le taux d’endettement.

Si ce taux d’emprunt est plus petit que 33 %, vous pourrez alors solliciter un crédit. Cependant, si le taux d’endettement dépasse les 33 %, vous êtes en état de surendettement et obtenir le financement sera plus compliqué. Notons que ce taux n’est pas réglementaire, mais il est utilisé par la majorité des établissements financiers. 

En revanche, les banques étudient généralement les situations individuellement. Si vous disposez de forts revenus, votre taux peut être revu à 35 % si vous disposez d’une bonne capacité de remboursement. A contrario, si votre revenu est relativement faible, le quotient familial sera l’élément pris en compte pour le calcul.

Le calcul du quotient familial 

Le quotient familial est un indice de référence pour les établissements bancaires pour les particuliers aux revenus modestes pour l’octroi d’un financement, surtout lorsqu’il s’agit d’un prêt immobilier. Le quotient familial minimum est de 4 800 euros par personne et par an.

Son calcul est assez facile : on additionne l’ensemble des revenus du foyer, puis on soustrait le montant des traites mensuelles des crédits en cours, ensuite on divise le résultat obtenu par le nombre d’individus présents dans le foyer

Dans le cas où le quotient est plus petit que 4 800 euros, le crédit sera automatiquement refusé au débiteur. La solution restante est donc un rachat de crédits pour alléger la fraction de remboursement de dettes.

Le calcul du reste à vivre

Vous devrez calculer votre fraction de reste à vivre c’est-à-dire la somme qu’il vous reste pour faire face aux charges fixes non élastiques. L’estimation du reste à vivre est aisée par la soustraction des charges fixes sur votre revenu fixe. Le code de consommation exige que le reste à vivre d’une personne ne doive pas être inférieur à 535,17 euros (soit le montant du RSA).

Calcul du crédit : la mensualité

Après l’estimation du niveau d’endettement et de la fraction de reste à vivre, calculer la hauteur des mensualités à consacrer à l’emprunt est la prochaine étape. Cela se fait en un calcul rapide.

Le calcul 

Pour calculer le crédit, vous allez donc multiplier le montant de vos revenus nets par le taux maximal d’endettement (soit 33 %) et de retirer de ce résultat, les charges actuelles de vos emprunts.

Par exemple, si vos revenus nets sont de 2 000 euros par mois et que vous n’avez pas de charges d’emprunt, votre capacité d’emprunt mensuelle est de 660 euros (2000 x 0,33). Si vous remboursez déjà un crédit consommation mensuel de 200 euros, votre capacité de remboursement passe donc à 460 euros (660 – 200). 

Il convient de préciser que si vous calculez votre capacité d’emprunt mensuel, tous les frais liés au prêt sont incorporés dans cette mensualité (les intérêts et les frais d’assurance).

Calcul du taux d’intérêt

Après estimation de la capacité mensuelle de rembourrement, vous pourrez maintenant vous intéresser au taux d’intérêt en vigueur pour les prêts avant de signer un contrat. Pour le faire, vous pourrez prendre les taux bancaires disponibles sur des sites web comme référence.

Sachez que ces taux peuvent varier en fonction du prêt, de l’établissement prêteur et de la durée du remboursement souhaitée. Il est donc nécessaire de faire des comparaisons entre les banques en ligne pour trouver le taux le plus avantageux. Plus l’échéance de l’emprunt est longue, plus le taux rattaché est élevé. Effectivement, les organismes de prêt courent des plus grands risques à consentir des crédits à long terme, c’est pourquoi pour couvrir les risques, elles augmentent le coût global du crédit. 

Calcul de la capacité d’emprunt

Une fois que vous avez estimé les mensualités et le taux d’intérêt en vigueur souhaité pour votre prêt, c’est le moment d’estimer votre capacité globale d’emprunt. Ce montant dépend de la mensualité, de la durée du prêt et du taux d’intérêt appliqué.

La formule suivante permet de déterminer le montant que vous pouvez emprunter :

Capacité d’emprunt = (M[1-(1+(r/n)  )]-n )/(r/n)

Avec 

M : la mensualité que vous pouvez allouer à l’emprunt ;

N : le nombre de mensualités par an ;

r : le taux d’intérêt de l’emprunt.

En appliquant cette formule, vous saurez le montant que vous devrez emprunter. Il est primordial de calculer ces différents paramètres afin de trouver le meilleur crédit approprié pour la réalisation de vos projets.

 

Découvrez-en plus au sujet des prêts: