Lendblue.fr

Simulation capacité d’emprunt

Vous désirez faire un emprunt ? Faites la simulation de votre capacité d’emprunt afin de négocier le financement qui vous convient le mieux.
Prêts recommandés:
Cofidis
500 - 35 000 €
Montant du prêt
1,70 - 21,11 %
TAEG (à partir de)
6 - 84 mois
Durée
Empruntez entre 500€ et 35 000€ en ligne
TAEG à partir de 1,70%
Durée de remboursement entre 6 mois et 7 ans
Zero
500 - 5 000 €
Montant du prêt
6,04 - 20,60 %
TAEG (à partir de)
0 - 60 mois
Durée
Un crédit renouvelable simplifié
Démarche rapide, 100% en ligne
Réponse de principe immédiate
younited credit
1 000 - 5 000 €
Montant du prêt
0,50 - 17,79 %
TAEG (à partir de)
6 - 84 mois
Durée
1ère plateforme de crédit aux particuliers
Un crédit plus rapide 100% en ligne
Une réponse par SMS en moins de 24h

Simulation capacité d’emprunt : pour obtenir le meilleur crédit 

Quand vous souhaitez solliciter un emprunt auprès d’un établissement financier, il est primordial de considérer votre capacité d’emprunt, car, il s’agit d’un des critères les plus déterminants pour la décision de la banque prêteuse. Ainsi, si votre capacité d’emprunt est intéressante, l’organisme peut décider de vous octroyer son financement. De même, vous pouvez recevoir une réponse défavorable de votre prêteur s’il estime que votre capacité d’emprunt ne mérite pas de courir un risque. Nous allons étudier la question de la capacité d’emprunt vous explicitant le sujet en détail.

La capacité d’emprunt c’est quoi ? 

La capacité d’emprunt est un facteur qui détermine si une personne est capable de demander un crédit compte tenu de son niveau de revenu et de ses charges mensuelles. De manière générale, les organismes de prêt considèrent que les traites mensuelles de paiement d’un crédit ne sauraient dépasser le tiers du revenu d’un foyer. Au-delà de 33 % des revenus, l’obtention d’un prêt devient difficile, parce que, lorsque les charges mensuelles sont suffisamment élevées, le paiement de l’emprunt pourrait éventuellement conduire à un surendettement. Ainsi, la capacité d’emprunt permet de déterminer la somme maximale des mensualités qu’une personne peut payer sans risque, le capital total emprunté et la durée de l’emprunt qu’elle peut solliciter.

Calculer la capacité de remboursement est donc la base pour tout octroi de prêt. En effet, elle permet de connaître précisément, la capacité d’un individu à rembourser ses traites mensuelles sans s’exposer au risque de surendettement. Déterminer le montant qu’il est possible d’emprunter devient donc une tâche facile.

Le taux d’endettement

Le taux d’endettement est simplement la partie des revenus qu’un foyer consacre au remboursement de ses différents crédits et dettes, qu’il s’agisse de prêt immobilier ou de crédit à la consommation. Le taux d’endettement au-delà duquel il ne faut surtout pas aller est de 33 % et il est déterminé et suivi par la majorité des organismes de prêt. Ce taux n’est en aucun cas réglementaire, mais il est utilisé de manière habituelle pour anticiper précisément les cas de défaillances de paiement avant d’accorder le prêt. En effet, lorsque le taux d’endettement dépasse le seuil du tiers des revenus, obtenir un prêt pour un individu dans cette situation devient le parcours du combattant, car les banques estiment qu’il présente des risques considérables de non-paiement.

Toutefois, le taux d’endettement ne constitue pas le seuil critère sur lequel se base l’étude d’un dossier de demande d’emprunt. Les banques étudient également sa situation personnelle et son reste à vivre. Il est important de noter que certaines personnes dont le taux de dette excède les 33 % pourraient avoir un accès facilité au crédit. En effet, les personnes aux revenus confortables et au reste à vivre élevé peuvent se faire financer plus aisément. Inversement, les clients aux revenus plus modestes et moins réguliers peuvent se voir refuser un financement, même en étant en deçà des 33 % de taux d’endettement.

Le reste à vivre 

Le reste à vivre constitue l’indicateur capital sur le niveau de vie d’une famille et il permet alors d’évaluer sa capacité d’emprunt. En effet, cet indicateur correspond au montant dont un toit dispose chaque mois pour vivre, une fois que toutes les charges fixes sont payées. Calculer le reste à vivre se fait par une simple opération élémentaire. Il suffit de soustraire du revenu mensuel d’un foyer, toutes les charges fixes qu’il supporte. Ces charges incluent l’ensemble des dépenses incompressibles et régulières. Les revenus vont se référer à toutes les sources de rentrée d’argent dans la bourse familiale.

Le reste à vivre permet donc d’estimer le montant de l’argent qui peut servir au remboursement d’un prêt, et ainsi, le niveau d’endettement additionnel pour lequel une famille peut s’engager. Le reste à vivre n’est pas réglementé par une référence, tout dépend alors du niveau de rémunération du foyer. Toutefois, plus le revenu est faible, plus il est essentiel de garder un reste à vivre consistant.

Simulation capacité d’emprunt : comment faire ?

Il existe un très grand nombre de sites internet qui proposent des instruments de simulation afin d’évaluer la capacité d’emprunt d’un demandeur de financement. Pour y faire recours et estimer le montant que vous pouvez solliciter dans les meilleures conditions, il est primordial de déterminer clairement votre situation. 

Faire le point sur votre situation 

Pour débuter, il faut noter que pour accéder à un emprunt, quel que soit son type, il est toujours avantageux d’avoir une situation financière régulière et stable. Si vous êtes employé en CDI depuis de nombreuses années dans une société par exemple, vous avez plus de chances de recevoir une réponse positive pour votre demande de financement qu’un travailleur en CDD ou en intérim. La même situation se produit si vous avez une situation bancaire stable et que vous n’êtes pas fiché par la Banque de France, l’emprunt vous sera plus vite accordé qu’à quelqu’un qui possède un profil bancaire irrégulier.

Faire le point sur vos ressources

Avant de simuler votre capacité d’emprunt, il est plus que nécessaire que vous fassiez le point sur vos ressources et que vous réunissiez toutes les pièces et documents importants pour justifier vos revenus. Notez que les ressources d’un foyer peuvent incorporer les salaires, les loyers, les pensions perçues, les allocations de toutes sortes, les bénéfices commerciaux et industriels et tous les autres revenus que vous percevez chaque mois et de manière régulière. 

Faire la simulation de votre capacité d’emprunt

Après tout cela, vous devez alors calculer votre capacité d’emprunt. Il suffit d’additionner toutes les charges que vous payez mensuellement telles que les loyers versés, les pensions reversées, les encours de crédits, les charges de logement et les autres charges courantes que vous supportez. Avec toutes les données recueillies, il est alors simple de déterminer votre capacité d’emprunt mensuelle sans aucune difficulté en faisant la différence entre vos revenus et vos charges. De même, vous pourrez aussi déterminer votre taux d’endettement et votre reste à vivre. Compte tenu des toutes ces informations, vous pourrez donc mieux conduire votre projet et donc, connaître le montant que vous pourrez emprunter sans rencontrer de difficultés de remboursement.

Découvrez-en plus au sujet des prêts: