Lendblue.fr

Micro crédit personnel

Découvrez les caractéristiques du micro crédit personnel, qui peut en bénéficier et comment l'obtenir.
Prêts recommandés:
Cofidis
500 - 35 000 €
Montant du prêt
1,70 - 21,11 %
TAEG (à partir de)
6 - 84 mois
Durée
Empruntez entre 500€ et 35 000€ en ligne
TAEG à partir de 1,70%
Durée de remboursement entre 6 mois et 7 ans
Zero
500 - 5 000 €
Montant du prêt
6,04 - 20,60 %
TAEG (à partir de)
0 - 60 mois
Durée
Un crédit renouvelable simplifié
Démarche rapide, 100% en ligne
Réponse de principe immédiate
younited credit
1 000 - 5 000 €
Montant du prêt
0,50 - 17,79 %
TAEG (à partir de)
6 - 84 mois
Durée
1ère plateforme de crédit aux particuliers
Un crédit plus rapide 100% en ligne
Une réponse par SMS en moins de 24h

Faisons le point sur le micro crédit personnel: de quoi s'agit-il, comment l'obtenir et qui peut en bénéficier. 

L'historique de micro crédit personnel

La Loi de Programmation pour la Cohésion Sociale est née en 2005 et est dédiée à l'octroi de prêts pour les personnes qui sont au chômage ou bénéficiaires d'allocations sociales et qui souhaitent créer une entreprise. Le projet est au départ doté d'une enveloppe d'environ 80 millions d'euros et est sous la responsabilité de la Caisse des Dépôts et des Consignations. Les fonds permettent d'alimenter les microcrédits personnels, qui sont accordés aux demandeurs via des banques et des acteurs sociaux.

Le micro crédit personnel est une initiative de réinsertion sociale, qui permet de responsabiliser l'emprunteur en lui donnant l'autonomie et les moyens d'entreprendre et de se lancer dans un projet. C'est pour cette raison qu'on l'appelle aussi micro crédit social. En revanche, il n'a rien de commun avec le don car il doit être remboursé et des taux d'intérêts s'appliquent. Le micro crédit social requiert l'intervention d'un organisme prêteur et d'un accompagnant faisant office d'intermédiaire (souvent issu du milieu associatif).

Qui peut bénéficier d'un micro crédit personnel ?

Le micro crédit personnel  est principalement conçu pour les individus en situation de précarité et de ce fait exclus du système bancaire traditionnel. Ces individus sont soit touchés par le chômage, touchent des revenus trop faibles ou bien encore sont bénéficiaires de pensions sociales.  Dans certains cas, le micro crédit personnel s'adresse aux individus figurant sur le fichier des incidents de crédit aux particuliers (FICP) ou le fichier central des chèques. Parfois également, les demandeurs sont exclus du système de crédit bancaire classique en raison de leur âge ou d'une maladie. Enfin, le micro crédit personnel est aussi ouvert aux étudiants, aux apprentis et aux jeunes travailleurs.

Dans tous les cas les demandeurs doivent être accompagnés dans le processus de demande par un acteur social qui sera à la fois guide et référent. Précisons tout de même que le micro crédit personnel doit être remboursé, l'emprunteur quel qu'il soit doit donc pouvoir garantir qu'il sera en mesure de s'acquitter de sa dette. En effet, ce type de crédit est régi par des dispositions législatives et réglementaires similaires au prêt à la consommation. 

Que permet le micro crédit personnel ?

Le micro crédit personnel  sert en règle générale à acquérir un bien ou service bénéficiant la situation personnelle (d'un point de vue économique, social ou familial) de l'emprunteur. A l'inverse, le micro crédit professionnel permet de créer ou développer un projet professionnel.  Il sert par exemple à financer un permis de conduire, l'achat d'un véhicule, un déménagement dans une zone propice à l'emploi, une formation professionnelle, des études ou encore des prestations médicales mal remboursées (frais d'opticien ou de dentiste).

En revanche le micro crédit personnel n'est pas accordé dans le but de racheter des dettes ou découverts, couvrir les retards de loyer ou créer une entreprise (ce dernier point est du ressort du micro crédit professionnel).

Les caractéristiques du micro crédit personnel

Le montant micro crédit personnel dépend largement de la capacité de remboursement de l'emprunteur. Il est en moyenne de 2300 euros mais peut s'élever à 5000 euros.

La durée de remboursement est également variable et peut aller de six mois à quatre ans mais peut parfois être prolongée jusqu'à cinq ans.

Le taux du micro crédit personnel se négocie avec l'établissement prêteur mais il est en général fixé entre 1.5% et 4% à taux fixe.

Le remboursement s'effectue comme tout crédit, via un prélèvement automatique sur le compte bancaire de l'emprunteur. Autre caractéristique en commun avec les autres prêts: un droit de rétractation est en vigueur pendant 14 jours suivant la signature du contrat de prêt.

Qui sont les interlocuteurs ?

Dans la majorité des cas le demandeur n'approche pas la banque directement. Il convient de se rapprocher d'un organisme d'accompagnement social qui sera l'intermédiaire entre l'établissement prêteur et le demandeur. Le rôle de l'accompagnateur est d'étudier le projet et de soutenir la constitution et présentation du dossier à la banque. Dans l'hypothèse où le demandeur serait en difficulté pour rembourser son micro crédit, l'accompagnateur serait sollicité pour évaluer la situation et essayer de trouver une solution. En général cet intermédiaire est un bénévole issu du milieu associatif.

Il existe plusieurs acteurs sociaux auxquels s'adresser mais les plus courants sont les associations sociales telles que l'Union Nationale des Associations Familiales, la Croix Rouge, le Secours Catholique ou encore les missions locales, régies de quartiers ou les centres communaux d'action sociale.  Tous ces acteurs sont en lien étroit avec des organismes financiers agréés et à même d'accorder un micro crédit personnel. Parmi eux, on compte la Caisse des Dépôts et des Consignations, le Crédit Coopératif, la Banque Populaire, la Caisse d’Epargne ou bien encore le Crédit Municipal de Paris.

Le micro crédit personnel est certes un micro crédit social mais il n'en demeure pas moins un prêt et les banques ont le dernier mot quand il s'agit de décider si le crédit sera accordé ou non. Les banques supportent 50% de la garantie (le reste est supporté par la FCS). D'un point de vue bancaire le processus est similaire une fois que les acteurs sociaux ont validé et aidé à consolider le projet. On estime qu'environ 70 000 micro crédits personnels ont été accordés entre leur création et 2014 (presque 10 ans) pour un montant s'élevant à 156 millions d'euros. Entre 10 000 et 14 000 micro crédits seraient accordés chaque année. 

Si vous souhaitez contracter un micro crédit, commencez par vous tourner vers la sphère sociale de votre localité et rapprochez-vous d'un intermédiaire. Cette personne sera à même de vous aiguiller sur le choix du micro crédit (personnel ou professionnel), de vous aider dans la constitution de votre dossier mais sera aussi à même d'évaluer la viabilité de votre projet et vos chances de voir votre demande acceptée. Un micro crédit personnel n'est pas un don et n'est pas sans risque mais la collaboration des sphères bancaires et sociales permet de mettre toutes les chances de votre côté.

Découvrez-en plus au sujet des prêts: