Lendblue.fr

Prêt personnel

Découvrez les modalités du prêt personnel, ses avantages et inconvénients et comment choisir la meilleure option.
Prêts recommandés:
Cofidis
500 - 35 000 €
Montant du prêt
1,70 - 21,11 %
TAEG (à partir de)
6 - 84 mois
Durée
Empruntez entre 500€ et 35 000€ en ligne
TAEG à partir de 1,70%
Durée de remboursement entre 6 mois et 7 ans
Zero
500 - 5 000 €
Montant du prêt
6,04 - 20,60 %
TAEG (à partir de)
0 - 60 mois
Durée
Un crédit renouvelable simplifié
Démarche rapide, 100% en ligne
Réponse de principe immédiate
younited credit
1 000 - 5 000 €
Montant du prêt
0,50 - 17,79 %
TAEG (à partir de)
6 - 84 mois
Durée
1ère plateforme de crédit aux particuliers
Un crédit plus rapide 100% en ligne
Une réponse par SMS en moins de 24h

Vous avez besoin de contracter un prêt dans le cadre de vos projets à venir ? Le prêt personnel est l'une des solutions les plus flexibles qui s'offrent à vous. Il est cependant indispensable, comme pour toute opération financière, d'en connaitre les tenants et aboutissants pour éviter les mauvaises surprises.  En effet, le prêt personnel aide de nombreuses personnes à financer leurs projets mais il s'agit aussi d'une cause de surendettement répandue. Pourquoi choisir le prêt personnel et comment est-il encadré ? C'est ce que nous abordons dans cet article. 

Qu'est ce qu'un prêt personnel ?

Le prêt personnel est un type de crédit à la consommation. On distingue deux types de crédits: le crédit à la consommation et le crédit immobilier. Celui-ci est destiné au financement d'un achat immobilier ou à la construction d'un bien.  Il obéit à une réglementation différente du crédit à la consommation et les taux pratiqués ainsi que les modalités de remboursement ne sont pas identiques. 

Pour un prêt personnel, l'emprunteur est libre d'utiliser la somme allouée et n'a pas à préciser comment les fonds seront utilisés. Il s'agit donc d'une solution très flexible. En revanche, le prêt personnel n'autorise pas le financement d'une activité professionnelle. Pour ce type de projet, des crédits spécifiques existent et il n'est pas possible de recourir à un crédit à la consommation. 

Le prêt personnel vous permet de financer tout type de projet personnel, qu'il s'agisse des études, d'un mariage ou encore de l'achat d'un appareil électroménager. Dans le cadre d'un prêt personnel, la somme prêtée est comprise entre 200€ et 75000€. La loi française exige que la somme prêtée soit remboursée entre 4 mois et 84 mois selon l'accord conclu entre l'organisme prêteur et l'emprunteur lors de la signature du contrat. 

Le prêt personnel n'est pas seulement destiné aux personnes ne disposant pas d'une épargne. En général l'emprunteur a en réalité des fonds de côté mais le prêt personnel lui permet de ne pas puiser dans ses réserves. Par ailleurs, puisque l'utilisation du prêt personnel est à la discrétion de l'emprunteur, celui-ci peut utiliser les fonds pour financer plusieurs achats et projets.  Et cela tout en conservant son épargne dans l'hypothèse d'un imprévu. Il est de plus conseillé aux particuliers de recourir à l'emprunt au lieu d'épargner car les taux rémunérateurs sont relativement bas. 

Dans certains cas, le particulier n'a pas assez d'épargne et doit souscrire un prêt personnel pour financer ses achats de biens et ses projets. Des garanties financières sont toutefois exigées pour évaluer les risques et éviter au particulier de se retrouver surendetté. 

Dans quel cas choisir un prêt personnel ?

Le prêt personnel est la solution idéale lorsque vous souhaitez financer un achat ou un projet dont vous ne connaissez pas encore le montant final exact. Ce type de crédit vous autorise en effet à emprunter une certaine somme sans avoir à justifier de son utilisation future. Ainsi, si vous songez à acheter une voiture d'occasion mais n'avez pas encore trouvé le véhicule qui sera vôtre, ou ne savez pas si vous aurez à faire des réparations sur ce véhicule.  Ceci n'est qu'un exemple, car le prêt personnel vous aide à financer tout type d'achat ou de projet tant qu'il ne s'agit pas d'un bien immobilier ni d'un projet professionnel. 

En revanche, si le prêt personnel offre beaucoup de flexibilité, il coûte également plus cher que le crédit dit affecté. Dans certains cas, le crédit affecté est une solution plus intéressante. C'est en réalité votre meilleure option si vous souhaitez obtenir un crédit pour financer un bien ou service précis dont vous connaissez le montant. Par exemple, si vous achetez un véhicule neuf, il est plutôt conseillé d'opter pour un crédit affecté qui sera moins onéreux. Le crédit affecté permet de plus d'apporter des garanties dont le prêt personnel est dépourvu. Ainsi, le crédit affecté garantit la libération des fonds une fois que la livraison du véhicule neuf ou tout autre bien (électroménager, mobilier...) est effectuée sans problème et que le produit est bien conforme à la commande de l'acheteur. En cas de défaut, la somme reste bloquée et le particulier n'a pas à payer.  Dans le cadre de l'achat d'une voiture, un concessionnaire peut vous offrir une autre solution également intéressante, appelée Location avec Option d'Achat. 

Enfin, le crédit renouvelable est une autre option. Vous connaissez peut-être ce type de prêt sous le nom de crédit revolving.  Dans ce cas, l'établissement créancier met une certaine somme à disposition de l'emprunter qui peut en utiliser une partie ou la totalité et ne rembourse que ce qu'il a utilisé. Il ne peut en revanche pas dépasser le seuil maximum autorisé. La durée est d'un an renouvelable. Si la somme est inférieure ou égale à 3000€, le particulier dispose de 36 mois maximum pour compléter le remboursement. Si l'emprunt s'élève à plus de 3000€, le remboursement doit s'effectuer en 60 mois maximum. Cette pratique fait fureur aux Etats-Unis, là où les ménages usent et abusent des cartes de crédit, et est l'une des raisons derrière l'endettement des ménages. Ce type de prêt offre une grande flexibilité et de ce fait le taux est plus élevé que le crédit personnel. Le taux est également variable et n'est pas fixé lors de la signature du contrat. Ainsi, l'emprunteur est incapable de savoir combien coûtera le crédit au final, ce qui est une prise de risque supplémentaire. Le crédit renouvelable est en général la solution proposée en premier par les organismes financier, avant d'aborder le prêt personnel. Pourquoi ? Parce que le crédit revolving est beaucoup plus intéressant pour l'organisme prêteur car les taux sont révisables en cours de route et plus élevés que pour le prêt personnel. 

En revanche, lorsque vous souscrivez un prêt personnel, le taux de prêt sera fixe et connu dès le départ. Pas de surprise en cours de route !

Réglementation du prêt personnel

Tout comme chaque type de prêt, l'obtention d'un prêt personnel est soumise à la réglementation française.  Avant d'accorder un prêt, les établissements financiers doivent consulter le Fichier des Incidents de remboursement des Crédits aux Particuliers. Il recense les incidents de remboursement et les mesures prises en cas de surendettement des ménages.  Un emprunteur n'ayant pas remboursé deux mensualités consécutives se voit inscrit sur ce fichier.  Et celle-ci est automatique en cas de dépôt de dossier de surendettement. L'inscription dure 5 ans. Si le nom de l'individu soumettant une demande de crédit figure sur cette liste, les organismes financiers ne peuvent légalement pas accepter la demande de prêt. 

Même si votre nom ne figure pas sur cette liste, un processus est en vigueur pour vérifier votre capacité de remboursement et éviter une trop grosse prise de risque des deux parties. Ainsi, les banques et établissements de crédit vous demandent de fournir un certain nombre de pièces justificatives pour prouver vos revenus, vos ressources et votre identité. En règle générale, le taux d'endettement ne doit pas dépasser 33% des revenus bruts disponibles. Ce taux peut changer légèrement selon la composition du ménage.  Comment ce ratio est-il calculé ? Il se base sur les charges fixes et les sources de revenus du ménage.  Si le ratio excède 33%, cela signifie que vous consacrez une partie trop importante de vos revenus au remboursement de vos crédits. Il est essentiel de faire preuve d'honnêteté avec l'établissement bancaire et de mentionner les autres crédits en cours afin d'évaluer le plus exactement possible votre taux d'endettement et de vous éviter de vous retrouver dans une situation financière précaire dont il est difficile de sortir. 

D'autre part, vous bénéficiez d'une période de rétractation légale si vous souhaitez revenir sur votre décision. L'établissement prêteur est légalement obligé de vous mettre au courant de cette période de rétractation. Vous ne disposerez des fonds qu'à la fin de cette période de 14 jours.  Il est cependant possible d'y déroger si vous renoncez explicitement à votre droit de rétractation. Ceci doit être stipulé par écrit et vous engage définitivement à honorer votre crédit.  Vous devrez procéder aux remboursements conformément aux conditions prévues dans le contrat.

Il est recommandé de faire plusieurs demandes auprès de différents organismes pour choisir l'offre la plus avantageuse et de prendre votre temps pour comparer les différentes propositions. 

Ainsi, le prêt personnel peut être la solution idéale pour financier un bien ou un projet dont vous ne connaissez pas le montant exact, sans toucher à votre épargne. Même s'il semble simple, il s'agit toujours d'un crédit et donc d'une prise de risque dont il convient d'étudier toutes les conditions avant de prendre votre décision. 

Découvrez-en plus au sujet des prêts: